Article rédige le : 15 juillet 2011
Dernière mise à jour : 9 juin 2012

Comment est conçu une facture d’eau du robinet?

Nos factures d’eau du robinet sont composé des deux parties

1. la part fixe (abonnement)
et
2. la part de consommation

La part fixe est abusivement élevé voire carrément injustifié. Elle pénalise particulièrement les petits consommateurs donc la consommation est inférieur à 120 m3 / ans et rend les factures moins transparentes!

Avant d’arriver aux calculs voyons comment sont composé les foyers en France ( les chiffres de l’INSEE )

Nombre des personnes habitant dans un foyer

1 personne > 31%
2 personnes > 31,1%
3 personnes > 16,2%
4 personnes > 13,8%
5 personnes > 5,6%
6 personnes > 2,4%

Les compagnies d’eau se basent dans leur calcul de la consommation d’eau sur un volume de 120 m3. Des enquêtes ont démontré que 120 m3 correspondent sensiblement à la consommation annuelle / moyenne d’une famille de 4 personnes. Disons qu’une personne consomme environ 30 m3 / ans ou 82 litre / jour.

Il n’y a donc seulement 21,8% (13,8% + 5,6% + 2,4%) des foyers ou la consommation atteint ou dépasse 120 m3.

Le calcul de la tarification tel qu’il est fixe aujourd’hui pénalise donc 80% des usagers abonnées à un service d’eau car moins vous consommez plus lourd pèse la part fixe dans votre factures.

Si on limite une part fixe à 40% de la facturation de 120 m3 cette part fixe représentera en fait :

43% de la facture d’un foyer de 3 personnes
53% pour 2 personnes
70% pour une personne seule.

Si on élève la part fixe à 50% ses chiffres deviennent
53% de la facture d’un foyer de 3 personnes
63% pour 2 personnes
77% pour une personne seule.

Dans le premier cas (part fixe à 40%), le distributeur est garanti de recevoir de l’ordre de 50% de sa recette globale sous forme d’abonnements.
Dans le second cas ce pourcentage montera à 63%.

Aujourd’hui nous avons dépassé le seul de 50% (déjà extrêmement élevée) dans certaines communes l’opération des lobbies (VEOLIA, SUEZ et SAUR) a donc été magistralement menée avec la complicité du ministère et des associations de maires !

Les consommateurs ayant une consommation modeste (inférieure 120 m3) sont les perdants dans le système actuel!

C’est en définitive au niveau des communes que se fixe la facture d’eau et on peut constater que les consommateurs et électeurs sont de plus en plus nombreux de réclamer et d’entrer en résistance.

En clair le système actuel est fait de manière à faire lourdement surtaxer les foyers ayant moins de 4 habitants par foyer.
C’est une injustice!

Les Parisiens bénéficient d’une part fixe faible. Les consommateurs des autres régions pourraient faire pression pour qu’il en soit de même et s’intéresser par la même occasion au prix de l’eau qui devient inabordable pour les plus démunis.

Nous les 80% de gens pénalisé réclamons une facturation plus juste.
Certaines associations (le plus éclaires) réclament tout simplement la suppression de la part fixe.
La part fixe rend les factures moins transparent au profit des multinationales (VEOLIA, SUEZ et SAUR) qui contrôlent 80% du marché français d’leau à travers de contrats PPP (Partenariat Public Privée).

Calcul du taux de la part fixe dans la facture d’eau de 120 m3

Pourquoi la facture d’eau est-elle plus chère en pavillon qu’en HLM ?

INTERPRÉTER LA FACTURE D’EAU

Une nouvelle escroquerie : le “plafonnement de l’abonnement” dans les factures d’eau.

Vous avez des difficultés à payer votre facture d’eau?
Extrait du site web de http://www.eau-services.com (Veolia):

– J’ai du mal à régler mes factures d’eau . Comment puis-je être aidé ?
Si vous rencontrez des difficultés, nous nous engageons à trouver des solutions avec les services sociaux de votre commune, dans le cadre du Fonds Solidarité pour le Logement (FSL).

C’est ainsi que les multinationales se servent aussi indirectement dans la caisse du FSL. D’autre part c’est une façon de faire taire les pauvres qui vont évidement plus se révolter ou/ou se plaindre pour une bonne partie entres eux. Les abonnées au service d’eau non bénéficiaires du FSL payant automatiquement une taxe eau potable et solidarité (reversée à l’Agence de l’eau) qui est ajouté à la facture d’eau!

Les commentaires sont fermées.